Skip links

Astuces pour trouver un logement étudiant

Logement pour un étudiant

Trouver un logement étudiant pour son enfant peut rapidement se transformer en véritable parcours du combattant pour les parents.

Entre la pénurie de logements dans certaines villes et la jungle des offres en ligne, il est parfois difficile de s’y retrouver.

Cet article vous offre un guide pratique et des astuces pour vous accompagner dans cette quête, avec pour seul objectif : trouver un nid douillet pour votre enfant !

Anticiper votre recherche de logement

  • Débuter tôt : Commencez la recherche plusieurs mois avant le début des cours pour éviter la ruée de dernière minute et avoir accès à un plus grand choix d’options. De plus les propriétaires sont informés plusieurs mois à l’avance du départ de leur locataire. Attention, il arrive bien souvent que les annonces soient mises en ligne en février/mars.
  • Evaluer ses besoins : Discutez avec votre enfant pour comprendre ses préférences et ses nécessités, par exemple, la proximité de l’établissement, le budget disponible, ou la nécessité d’avoir une gare à proximité.

En démarrant les recherches en janvier/février pour un emménagement en septembre, vous aurez 7 à 8 mois pour analyser les offres et être informé du marché. Cela vous permettra de choisir un studio dans l’urgence.

De plus, les appartements qui sont disponibles au dernier moment (septembre) sont rarement les meilleurs…

Les outils pour trouver le logement de votre enfant

Sur tous les sites comme leboncoin ou seloger vous pouvez télécharger les applications de ces sites et vous mettre des alertes afin d’être informé rapidement lorsqu’un appartement ou un studio sera disponible.

Une autre méthode consiste à utiliser les réseaux sociaux. Des offres de logements sont souvent publiées sur des groupes facebook comme « Tu es de Nice si … ». Chaque ville a son lot de groupe facebook.

À vous de les intégrer et d’y poster votre message. Voici un modèle de texte à poster sur une groupe facebook :

 » Bonjour,

Mon enfant intègre l’université XXXX en septembre prochain. Nous recherchons un studio de 18m2 minimum à proximité de l’établissement ou à 30 min en transport maximum.

Notre budget est de 550€ charges comprises.

Nous nous portons garant (2 parents en CDI depuis plus de 10 ans).

Un grand merci pour votre aide.

Belle journée à vous 🙂 « 

Lire aussi : « Comment aborder la religion avec mon enfant ? »

Les aides financières pour le logement de votre enfant

De multiples aides sont disponibles pour loger votre enfant.

Informez-vous sur les différentes aides disponibles, comme les aides personnalisées au logement (APL) délivrées par la CAF, et intégrez-les dans votre budget.

Pour cela, les demandes se font désormais en ligne directement sur le site service-public.fr.

Le montant des aides sera calculé en fonction de vos propres revenus.

Chaque année les APL sont revalorisées. En 2023 elles ont été revalorisées de 3,7% (lire l’article sur l’Étudiant).

Prenons un exemple pratique : Si un loyer est de 500 euros par mois et que votre enfant peut bénéficier d’une APL de 200 euros, le coût réel du logement chute à 300 euros par mois, ce qui est nettement plus abordable sur un budget étudiant.

Contrôler les données légales du logement

Veillez à bien comprendre les termes du contrat de bail, la durée de l’engagement, et les obligations respectives du locataire et du propriétaire.

Éviter de signer sans avoir lu le bail dans son intégralité.

Un grand nombre de propriétaire récupère des baux directement sur Google.

À vous de vérifier si le contrat est cohérent et n’est pas abusif.

Pensez également à vérifier la durée de préavis. Car généralement, le bien que vous louerez sera un bien loué en location meublée étudiante soit un bail de 9 mois (septembre à juin).

Les visites du logement de votre enfant

  • Visiter physiquement : Accompagnez votre enfant la visite. De ce fait, vous verrez certainement des choses que votre enfant, excité à l’idée d’avoir son propre logement, ne verra pas. Vérifier l’état général, la sécurité aux alentours de l’immeuble, la proximité des transports, les voisins, etc.
  • Le confort du logement : Vérifier l’état des équipements présents dans le logement de votre enfant. Le robinet fonctionne-t-il correctement ? Quel type de chauffage est utilisé ? Le sommier est-il en bon état ? etc.

Évaluer cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]