Skip links

Aider son enfant à choisir la bonne filière après le bac

Choisir la bonne filière après le bac

Le baccalauréat franchi, une nouvelle étape cruciale se dresse devant votre enfant : le choix de la bonne filière pour son parcours post-bac. Et bien sûr, en tant que parent, vous vous demandez comment aider son enfant après le bac à choisir la bonne filière. Inspirons-nous de témoignages et d’analyses pour tracer ensemble une route apaisante à travers ce labyrinthe d’opportunités et de décisions.

Explorer sans imposer pour choisir la bonne filière

Explorer avec son enfant les options disponibles sans imposer nos propres aspirations ou peurs est crucial. Faite de votre mieux pour faire abstraction de votre propre vécu.

Engagez des discussions ouvertes, créez un espace où il se sent libre d’exprimer ses doutes, ses passions et ses peurs.

Un jeune qui se sent entendu est un jeune qui construit un avenir aligné avec qui il est vraiment. C’est ici qu’une aide précieuse peut être distillée : celle de l’écoute active et non-jugeante.

Il est qui il est. Différent de vous sur certains point et similaire sur d’autres.

Votre mission est de l’aider à trouver la filière qui lui correspond et non de lui imposer vos choix.

Lire aussi : « Astuces pour trouver un logement étudiant pour son enfant »

Orientation professionnelle pour choisir la bonne filière

Aider un adolescent à se projeter dans l’avenir n’est pas une mince affaire.

Pourtant, divers outils, comme les tests d’orientation et les entretiens avec des conseillers d’orientation, peuvent s’avérer fort utiles.

Mais attention, point de précipitation ou de pression !

Les résultats de recherche montrent qu’un choix serein est souvent plus judicieux. Alors, accompagnez, proposez, mais laissez-le prendre la décision finale.

Les Journées Portes Ouvertes

Ah, les journées portes ouvertes, ce précieux sésame qui ouvre les portes du monde étudiant à nos bambins quelque peu déboussolés !

Les encourager à y participer, c’est leur offrir un aperçu réel des études qui les intéressent, des lieux où ils pourraient étudier, et surtout, leur permettre de se frotter à la réalité du terrain.

Si vous pouvez vous y rendre avec eux, n’hésitez pas ! Votre présence pourrait être ce petit rempart rassurant face à ce grand inconnu.

Les salons peuvent être également utile. Si vous y allez avec votre enfant vous pourrez analyser certaines informations que votre enfant ne voient pas (l’organisation, le sérieux de l’établissement, le retour d’anciens élèves, etc.).

Le rôle crucial du réseau dans l’orientation de votre enfant

Et si vous deveniez le réseau de votre enfant ?

En discutant avec des amis, des collègues ou des connaissances dans différents domaines, vous pouvez organiser des rencontres ou des discussions autour des métiers.

L’objectif ? Offrir à votre enfant une vision concrète du monde professionnel, et qui sait, peut-être déclencher des déclics inattendus dans sa quête d’orientation !

Votre propre réseau est beaucoup plus varié que vous ne le pensez. L’ami de l’ami et peut-être au poste que votre enfant aspire.

Alors ne restez pas dans votre coin, échanger avec vos proches que ce soit en physique ou via le groupe facebook de votre ville par exemple « Tu es de Nice si … ».

Pensez également à anticiper le départ de votre enfant.

Conclusion

Aider son enfant à choisir sa filière n’est pas une tâche aisée, mais c’est un rôle dans lequel nous, parents, pouvons exceller en étant simplement présents et à l’écoute.

Après tout, le plus beau des cadeaux n’est-il pas de les voir s’épanouir dans la voie qui les passionne ?

Évaluer cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]