Skip links

Comment réussir sa soutenance orale ?

Soutenance orale

La soutenance : ce moment décisif où des mois, voire des années, de travail et de recherche se jouent devant un jury attentif. La réussite de cet exercice académique ne repose pas uniquement sur la qualité du travail écrit, mais aussi sur une présentation orale maîtrisée et impactante.

À travers ce guide en quatre parties, explorons ensemble les clés pour transformer votre soutenance en un succès retentissant.

Les préparatifs de soutenance orale

Le cœur de votre préparation réside dans l’organisation minutieuse de votre discours. Il est primordial d’établir une structure claire et logique, permettant de guider le jury à travers votre démarche de recherche, vos découvertes, et vos conclusions, le tout, dans le temps imparti.

Entraînez-vous à exprimer vos idées de manière claire et concise, en veillant à articuler, moduler votre voix, et utiliser un langage adapté à votre auditoire.

Petit conseil : Filmez-vous ! Et si vous n’arrivez pas à vous filmer, utilisez le dictaphone de votre téléphone pour vous enregistrer. Vous pourrez alors vous écouter et voir si votre débit et lent/rapide, si vous articulez, etc.

L’habillage de la présentation de votre soutenance

L’aspect visuel de votre présentation PowerPoint (ou tout autre support visuel comme Canva) doit non seulement renforcer votre discours, mais également captiver l’attention de votre jury.

Canva est très facile à prendre en main. Mais contrairement à Power Point il ne permet pas d’utiliser les animations afin de séquencer vos slides en différentes parties. En gros, au lieu de présenter une slide avec 3 ligne de texte, en séquençant vous pourrez présenter la première ligne, puis cliquer sur votre flèche d’ordinateur pour présenter la seconde et enfin la troisième.

Utilisez des visuels pertinents, des couleurs harmonieuses et évitez les textes trop denses. Chaque slide doit être un appui avec peu de texte. N’oubliez pas que l’on appelle cela un support. Il doit juste vosu aider à trouver vos idées.

Pensez à privilégier des bullet points. Cela est beaucoup appréciable pour le jury.

Un site génial recense des centaines de modèles de Power Point : Slidesgo

Gestion du stress et du temps

Il est normal que l’enjeu de la soutenance génère un certain stress. Comment alors le canaliser ce stress ?

L’anticipation est votre meilleure alliée : familiarisez-vous avec l’environnement dans lequel vous présenterez, et pratiquez votre discours devant des amis ou en solo, en mimant les conditions réelles.

Plus vous vous entrainerez, plus vous maitriserez votre support. Du coup, le jour de l’oral vous ne pourrez oubliez aucune notion car vous connaitrez votre support quasiment par coeur.

Notre conseil serait que vous puissiez connaître la slide suivante. Si c’est le cas, c’est que vous vous êtes assez entrainé !

La maîtrise du temps est également cruciale : assurez-vous de respecter le timing imparti. Pour cela, renseignez-vous auprès de votre responsable de mémoire, mais il est conseillé d’utiliser un timer (votre téléphone par exemple ou le timer de Power Point).

Lire aussi : Quand chercher une entreprise pour son alternance ?

Interagir avec le jury pour réussir votre soutenance

La phase des questions est un moment stratégique de la soutenance. C’est l’occasion de montrer votre expertise et votre réflexion.

Préparez-vous en anticipant les questions potentielles du jury et répondez avec assurance et précision, en illustrant vos propos avec des éléments concrets de votre travail.

Ne percevez pas les questions comme des attaques, mais comme des opportunités de mettre en valeur certains aspects de votre recherche.

De plus, si vous voyez votre jury insister sur un point, allez dans son sens. Il n’ya aucun intérêt de rester sur votre position. C’est le jury qui aura le dernier mot. Et il n’y a rien de pire que d’avoir, en face de soit, un élève qui tient tête.

Donc acquiescez et n’hésitez pas à dire « Ah oui c’est je n’y avais pas pensé » ou encore « C’est que j’aurai pu mettre ça… ».

En conclusion

Réussir sa soutenance, c’est harmoniser le fond et la forme (un support épuré), mêlant un discours structuré et un support visuel impactant, le tout dans un échange respectueux et constructif avec le jury.

La préparation et les différents entraînements préalables vont vous aider.

Allez, à vous de vous y remettre !

Lire aussi : Comment trouver un stage étudiant ?


Évaluer cet article
[Total: 0 Moyenne: 0]