Raphaël et Warren sont les fondateurs du projet, ils se sont rencontrés sur les bancs d’une école de management.

En février 2016, Warren apprend qu’il va devenir Papa. Depuis, sa sensibilité aux problèmes d’éducation l’a emmené à s’intéresser à l’enseignement. La cerise sur la gâteau a été un reportage d’Envoyé Spécial où un journaliste se fait recruter comme enseignant sans les qualifications nécessaires. À son tour, Warren tenta l’expérience et depuis il est professeur contractuel au sein d’un établissement privé sous contrat.

C’est donc au contact de cet environnement que l’idée de créer un service pour le recrutement de professeurs a germé.

Depuis, nous sommes accompagnés par plusieurs professeurs afin de mettre en place des ressources, des formations et une solution de recrutement pour les recruteurs (directeurs, responsables pédagogiques, etc.).

Ce projet est en plein développement, n’hésitez pas à nous contacter pour échanger à ce sujet.

Un peu plus de détails …

Portail Académique est le partenaire des établissements privés et publics. Mais également des centre de formation. En clair, de tout établissement recrutant des professionnels de l’enseignement. Le tout en mettant à disposition des candidats des offres d’emploi qualifiées et géolocalisées !

Le projet est né d’un simple constat : un grand nombre de classe se retrouve parfois sans professeur. Ce sont donc parfois plus d’une centaine d’élèves qui se retrouvent sans professeur pendant des semaines, voire même des mois ! Ces mêmes élèves ont parfois des examens de fin d’année déterminant pour leur avenir professionnel (brevet, baccalauréat, diplôme supérieur).

À l’inverse, des professeurs et formateurs diplômés sont disponibles et prêts à enseigner. Des actifs disposant des qualifications nécessaires (Bac + 3 minimum) pour remplacer un professeur absent sont également disponibles, motivés et disponibles pour intervenir dans un établissement dès le lundi suivant l’absence du professeur titulaire.

Leur mise en relation via Portail-Académique permet donc d’éviter à ce que des classes, des collèges ou des centres de formation ne se retrouvent sans professeur, infirmier ou surveillant.